Les Coteaux du Layon

Le Layon, rivière d’une longueur de 70 kms environ se jetant dans la Loire, à l’est d’Angers, constitue l’axe de ce vignoble d'une superficie de 2000 hectares répartis sur 25 communes

Les Coteaux du Layon

La vigne y est essentiellement plantée sur les coteaux bordant le Layon, orientée au sud-ouest. Les sols y sont schisteux, siliceux, voire partiellement argileux.

La totalité des vins des Coteaux du Layon exclusivement issus du cépage « Chenin Blanc », acclimaté depuis de nombreux siècles en Anjou. Les rendements sont faibles : on vendange par tries successives, en sélectionnant le plus possible les raisins atteints par la « pourriture noble », dont le développement est facilité par le micro-climat de la région.

Ce sont de grands vins moelleux, fruités et délicats, généreux et charnus en bouche. Vins de garde, ils s’épanouissent en bouteilles jusqu’à devenir centenaires pour les plus grands millésimes.

Le Coteaux du Layon est mis en bouteilles au printemps suivant la récolte.

Servis frais, le Coteaux du Layon peut accompagner tout un repas pour peu que l’on choisisse les mets en accord avec les vins : le Coteaux du Layon d’âge mûr s’impose à l’apéritif, il émerveille sur le foie gras, ravit avec un poisson de Loire au beurre blanc, étonne avec une fricassée de volaille, s’affirme sur les fromages bleus et avant le dessert.

Please publish modules in offcanvas position.